achat vin bio : quels sont les critères à retenir ?

achat vin bio

Depuis quelques années, les produits bio font partie intégrante des rayons et les vins n’échappent pas à cette règle. Ils sont de plus en plus nombreux à posséder l’appellation « bio ». Si vous cherchez à déguster des vins exempts de produits chimiques, vous devez vous tourner vers les vins certifiés Bio ou Biodynamie. Dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le vin bio et comment le choisir. 

Vin bio : c’est quoi ?

C’est plutôt le raisin utilisé à la fabrication qui favorise la considération d’un vin bio, il s’agit d’un produit issu de l’agriculture biologique. La culture du raisin pour le vin bio est donc réalisée à partir de moyens phytosanitaires et de produits d’origine végétale, animale ou minérale.

La limitation dans l’utilisation de pesticides couplée au respect du cahier des charges européen autorise le vigneron à mettre le logo vert « AB » ou  « Agriculture biologique » sur sa bouteille. Le vin bio peut être produit en grande quantité. Les vins en supermarché portant la mention « AB » sont en général des vins de négociants produits en grande quantité. 

Qu’est-ce qu’un vin biodynamique ?

Le vin biodynamique ne peut jamais être travaillé en grande superficie, il demande un travail de tous les instants dans les champs. Tout produit chimique est interdit, seul le sulfate de cuivre est autorisé, car il permet de lutter contre les champignons. Leurs producteurs bêchent également les pieds de leurs vignes pour enlever directement à la main les mauvaises herbes. Cela leur demande énormément de travail et de main-d’œuvre, ce qui limite la superficie de travail pour pouvoir produire du raisin « pure ».

Ces vins biodynamiques possèdent leur propre logo. Il est rare de les trouver, puisque ce type de vins est produit en très petite quantité. Vous pouvez les voir au domaine ou chez les cavistes qui sont spécialisés dans les vins biodynamiques. Certains producteurs n’ont pas besoin de mettre sur l’étiquette l’appellation « vin biodynamique », car ils expliquent directement au consommateur.

achat vin bio

Les critères de choix d’un vin bio 

Avant de sélectionner un vin bio, différents critères sont à prendre en compte :

  • L’indication Bio ou le Label

La présence de ces indications ou labels sur l’étiquette prouve que le vigneron a respecté le cahier des charges élaboré par les autorités.

– Le Label AB (Agriculture Biologique)

– L’Ecocert

– Demeter

– Nature & Progrès

– SIVCBD 

  • Le millésime

L’apparition du millésime sur une bouteille signifie que 85% des récoltes sont issues de l’année affichée. Au cas où le vin proviendrait de plusieurs vendanges, aucune date n’apparaît, comme le cas du champagne brut sans année (BSA). En général, le millésime apporte un prestige au vin ou au champagne qui le porte. Vous pouvez choisir un millésime en fonction de la réputation du vin dans une région spécifique. Si la réputation d’un millésime est moindre, par rapport à d’autres années, ce vin pourra être moins cher.

  • L’ année de conversion du vin en Bio

C’est la date de conversion du vignoble en agriculture biologique, elle peut avoir son intérêt dans le choix de votre vin bio. Plus le sol n’a pas longtemps reçu de produits chimiques, plus les raisins seront de qualité et la qualité du vin s’en ressentira. Dans ce cas, vous pouvez demander depuis combien de temps le vignoble est en agriculture bio ou biodynamie. Cela vous permet de comprendre la démarche du domaine.

  • La teneur en alcool et en sucre

Les vins sucrés à l’instar des vins de province ou ceux du sud-ouest présentent un fort degré d’alcool. Pour les vins mousseux, la teneur en sucre est mentionnée sur son étiquette. Les indications : brute nature, dosage zéro, brut, extra-sec, sec ou doux sont présentes pour les connaître. Dans les vins blancs secs, il y a moins de 2 grammes par litre de sucre, soit environ 0,2% de sucre. Les vins secs effervescents contiennent entre 17 et 35 grammes de sucre par litre. Les dosages de sucre permettent de définir si un vin est sec, brut ou doux. 

  • Le cépage

En France, le nom de différentes appellations et leur localisation sont faciles à connaître, contrairement aux cépages et à leur origine géographique. Vous pouvez vous référer aux cépages des vins (variété de raisin) que vous aimez comme : la Grenache, Syrah, le Pinot Noir, le Merlot, le Cabernet-Sauvignon pour les vins rouges, la Marsanne, la Roussanne, le Viognier, le Grenache blanc pour les vins blancs… 

  • Les vins sans soufre ou naturels

La philosophie d’un vigneron Bio est de produire un vin plus respectueux de l’environnement et avoir un produit le plus sain possible. Certains d’entre eux limitent, voire suppriment tout intrant dans la production du vin à partir du moment où ils ont du jus de raisin fermenté. C’est-à-dire qu’ils n’y ajoutent ni produits œnologiques ni soufre ajouté protégeant de l’oxydation.

Sachez qu’un vin sans soufre n’est pas forcément produit en agriculture biologique. L’ajout du soufre se fait au moment des vinifications, donc avant cela un vigneron peut agir comme il veut dans sa vigne. Si vous êtes sensible aux sulfates, orientez-vous vers un choix de vins sans soufre.

Laisser un commentaire